Pseudo : - Mot de passe : Inscription

Actualité

Accueil
Updates
Concerts
Forum


Photos

Andrea
Sharon
Caroline
Jim
Groupe


Groupe

Biographies
Albums
DVD


Articles

Divers
Presse
Live
Rencontres


Site

Statistiques
Membres
L'équipe
Liens

Faites un don !

Rechercher

Newsletter

Breathless

Auteur : The Corrs
Albums : In Blue, Live in Dublin

Paroles

Traduction

Go on go on
Leave me breathless
Come on [echo...]

Hey... yeah...

The daylight's fading slowly
But time with you is standing still
I'm waiting for you only
The slightest touch and I feel weak
I cannot lie, from you I cannot hide
And I'm losing the will to try
Can't hide it (can't hide it),
Can't fight it (can't fight it)

So go on, go on, come on, leave me breathless
Tempt me, tease me, until I can't deny
This loving feeling (loving feeling)
Make me long for your kiss
Go on (go on), go on (go on)
Yeah...
Come on
Yeah...

And if there's no tomorrow
And all we have is here and now
I'm happy just to have you
You're all the love I need somehow
It's like a dream
Although I'm not asleep
And I never want to wake up
Don't lose it (don't lose it),
Don't leave it (don't leave it)

So go on, go on, come on, leave me breathless
Tempt me, tease me, until I can't deny
This loving feeling (loving feeling)
Make me long for your kiss
Go on (go on), go on (go on)
Yeah...
Come on [echo...]

[Solo de guitare et de violon] Yeah-ie, yeah, yeah-ie, yeah...

And I can't lie
From you I cannot hide
And I've lost my will to try
Can't hide it (can't hide it),
Can't fight it, (can't fight it)

So go on, (go on) go on, (go on), come on, leave me breathless
Tempt me, tease me, until I can't deny
This loving feeling (loving feeling) Make me long for your kiss

Go on, (go on) go on, (go on) come on, leave... me breathless
Go on, (go on) go on, (go on) come on, leave... me breathless
Go on, (go on) go on, (go on) come on, leave... me breathless
Go on... go on!

Continue, continue
Laisse-moi hors d’haleine
Allez…

Hé… ouais…

La nuit tombe lentement
Même si avec toi, le temps semble arrêté
Je n’attends que toi
Le moindre contact et je faiblis
Je ne peux mentir, de toi, je ne peux me cacher
Je perds ma volonté
Je ne peux pas le cacher (je ne peux pas le cacher)
Je ne peux pas lutter (je ne peux pas lutter)

Alors, continue, continue, allez, laisse-moi hors d’haleine
Séduis-moi, allume-moi jusqu’à ce que je ne puisse plus nier
Ce sentiment (ce sentiment)
qui me fait rêver de tes baisers
Continue (continue), continue (continue)
Ouais…
Allez
Ouais

Et s’il n’y a pas de lendemain
Et que tout ce que nous avons, c’est maintenant
Je suis quand même heureuse de t’avoir
Tu es tout ce dont j’ai besoin d’une manière ou d’une autre
C’est comme un rêve
A part que je ne dors pas
Je ne veux jamais me réveiller
N’y renonce pas (n’y renonce pas),
Ne me quitte pas (ne me quitte pas)

Alors, continue, continue, allez, laisse-moi hors d’haleine
Séduis-moi, allume-moi jusqu’à ce que je ne puisse plus nier
Ce sentiment (ce sentiment)
Qui me fait rêver de tes baisers
Continue (continue), continue (continue)
Ouais…
Allez

[Solo de guitare et de violon] Yeah-ie, ouais, yeah-ie, ouais…

Je ne peux mentir
De toi, je ne peux me cacher
Je perds ma volonté
Je ne peux pas le cacher (je ne peux pas le cacher),
Je ne peux pas lutter (je ne peux pas lutter)

Alors, continue, continue, allez, laisse-moi hors d’haleine
Séduis-moi, allume-moi jusqu’à ce que je ne puisse plus nier
Ce sentiment (ce sentiment) qui me fait rêver de tes baisers

Continue (continue), continue (continue), laisse-moi hors d’haleine
Continue (continue), continue (continue), laisse-moi hors d’haleine
Continue (continue), continue (continue), laisse-moi hors d’haleine
Continue… continue !

"Je l'ai écrite en Suisse avec Mutt Lange. C'est une situation bizarre de rencontrer une personne pour la première fois et d'essayer d'écrire une chanson avec elle, mais ça a très bien fonctionné. La chanson parle d’inciter quelqu'un à faire le premier pas et lui dire : vas-y, coupe-moi le souffle. Vous voyez la scène. La lumière du jour commence à baisser et rien ne compte à part les deux personnes qui sont là..." – Andrea

***
"I wrote that with Mutt Lange in Switzerland. It's a bizarre situation, going to meet someone for the first time and trying to write a song with them but it worked great. It's about tempting someone to make the first move - come on and leave me breathless. You know the scene. The daylight is fading and nothing matters but the two people who are there... - Andrea

Il y a actuellement 15 connectés.

 

Référence Corrs (2002 - 2011) - Site non offici el - Reproduction interdite - Tous droits réservés