Pseudo : - Mot de passe : Inscription

Actualité

Accueil
Updates
Concerts
Forum


Photos

Andrea
Sharon
Caroline
Jim
Groupe


Groupe

Biographies
Albums
DVD


Articles

Divers
Presse
Live
Rencontres


Site

Statistiques
Membres
L'équipe
Liens

Faites un don !

Rechercher

Newsletter


Forums


Sujets


Nouveau


Rechercher


Aide


Membres


Articles sur les Corrs dans la presse (magazine, journal) ou sites internet

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18

july772

Posté le 08/06/2004 à 20:15

Membre



Sablé sur Sarthe (72)


Voici la description de BH par la pub de leclerc : "Quatre ans après la sortie de leur dernier album studio, les Corrs sont de retour avec leur nouvel album "Borrowed heaven". Epoustouflant recueil de chansons aux textes inspirés, cet album reflète la maturité et l'évolution extraordinaire d'un groupe devenu au cours des 10 dernières années l'un des plus grands succès mondiaux"

 

July

Ti Fred

Posté le 08/06/2004 à 20:19

Membre



Breizh eo ma bro

Modifié par Ti Fred


Voilà un article qui définit vraiment ce qu'est ce 4è album et ce que sont les Corrs aujourd'hui

 

 

Natalia

Posté le 08/06/2004 à 22:27

Membre



Marseille(13)


j'ai lu un autre avis moi:

ecoutez ca:

"le nouvel album des corrs nous donne à premiere vue l'impresion d'un certain retour aux sources, look assez sobre ( habillés tout en noir) donc pochette plus ou moins non commerciale...mais est ce que les corrs ou leur maison de disques n 'ont pas trouvé ce stratagème du non-commercial qui s'avère être commercial ,le public visé en pensant que les corrs sont revenus avec plus d'Irlande que sur leur précédent album In blue vont être d'autant plus attiré rien qu'en voyant la couverture....à part ça
Il y a eu un travail certain qu'il faut trouver et qui mérite d'être apprecié à sa juste valeur...le groupe a eu sans doute envie de ne pas reproduire leurs albums précédent et sont toujours en quête d'une identité musicale.
Bref, les corrs sont des artistes et des vrais et ceux sont bien peut être les derniers de nos jours. "

 

Maon le maon qui dit maon quand il voit un maon en train de maonner
SEB CORRS JE SAIS QUE TU NOUS REGARDES DE LA OU TU ES!!!!!! AMEN!!!
Mon MySpace

Thalie2503

Posté le 08/06/2004 à 23:43

Membre



Paris


Mouais le "en quête d'une identité musicale" me dérange un peu. Déjà ça voudrait en quelque sorte dire qu'ils cherchent un étiquette, or justement, l'une de leurs richesses est de mélanger plusieurs styles. Ensuite je n'ai pas l'impression qu'ils soient à la recherche de quoique ce soit, ils font la musique qu'ils ont envie.
C'est un peu paradoxal de les qualifier de "derniers vrais artistes " (d'ailleurs faut pas pousser, Norah Jones, the white tripes c'est pas des artistes peut-être ?). Peut-être que je lis trop d'articles sur les chanteurs star-ac, mais un véritable artiste fait ce qu'il ressent sans chercher son identité musicale. Il se pose des questions sur son travail, ce qu'il ressent et veut communiquer.
Enfin je ne suis pas très claire là, mais ce sont mes impressions "à chaud". J'ai dû dire pas mal de bêtises, mais soyons fous, publions !

 

Le Paris rêvé par Hollywood devient le lieu d'assouvissement de fantasmes romanesques, symbole de libération des pulsions, c'est-à-dire de plaisir rêvé, d'insouciance souvent teintée de mélancolie et, parfois, de luxe futile

doyle

Posté le 09/06/2004 à 00:30

Membre



Seine & Marne


T'as trouvé ça où Nat ?

 

Listen to Evolvent yeah !

Natalia

Posté le 09/06/2004 à 09:36

Membre



Marseille(13)


Sur amazon par pur hasard en passant!!!
C'est l'avis d'une fille sur BH en fait et non l'avis D'amazon!
Mias bon moi ce qui ma choqué c'est que c'est bien beau de dire un truc mais elle ne l'eplique pas !Enfin ce que je veux dire c'est que les gens qui vont lire ca ne connaissent pas forcement les corrs sur le bout des doigts et ca peut les refroidir....mais bon elle se rattrappe bien sur la fin je trouve! ( Elle a du avoir peur de se faire lincher par des corrsiens...lool)

 

Maon le maon qui dit maon quand il voit un maon en train de maonner
SEB CORRS JE SAIS QUE TU NOUS REGARDES DE LA OU TU ES!!!!!! AMEN!!!
Mon MySpace

O'neill

Posté le 09/06/2004 à 09:44

Membre



Lyon


@Thalie : je cite " (d'ailleurs faut pas pousser, Norah Jones, the white tripes c'est pas des artistes peut-être ?)",je voudrai pas paraitre desobligeant mais franchement ce ne sont pas vraiment des artistes ceux que tu site ce sont des "moyen chanteur",lorsque l'on parle d'artiste on parle de personne inventant leur style proposant quelque chose de nouveau,leur genie quoi....
Tu peu prendre des "artistes comme ALanis Morissette,Stevie Wonder,Michael Jackson,etc...On aime ou on n'aime pas mais on ne peut pas dire qu'ils n'ont pas fait evolué leur style de musique tout comme The Corrs qui a fait "evolué" ou dumoin fait connaitre mieu grace a d'autre style de musique,la musique traditionel Irlandaise...

PSSL j'ai fait un gros HS

 

La musique,c'est du bruit qui pense.
Vous n'êtes pas joli...,vous êtes pire.(Sacha Guitry)
Ce que l'on fait dans sa vie,raisone dans l'éternité.
Ce qui ne me tue pas me rend plus fort.(Nietzsche)

Bouffyland

Posté le 09/06/2004 à 09:59

Membre

chez princesse apricot

Modifié par coralia


@ natalia : en parlant de ace of base ... the corrs VS ace of base

The Corrs vs Ace of base
Les Corrs sont actuellement de retour sur le devant de la scène avec leur nouvel album intitulé Borrowed Heaven. Dans l’optique d’en connaître davantage sur le groupe nous pouvons les comparer à un autre groupe familial, Ace of base.

Summer Sunshine est le tout nouveau titre des Corrs, le groupe familial irlandais mondialement connu depuis presque dix ans maintenant. Ce retour sur le devant de la scène nous permet de parler un peu de leur parcours. Il est interressant de confronter ce premier groupe de quatre membres a un autre tout aussi bien connu depuis le début des années 90, Ace of base. Eux aussi sont quatre membres, dont trois sont frère et soeurs.

Les membres du groupe

The Corrs , un groupe irlandais : Jim Corr (40 ans) est l’ainé de la famille. Au sein du groupe, il est guitariste et s’occupe des claviers.
The Corrs
The Corrs
Sharon Corr (34 ans) qui s’est teint les cheveux en blond sur le nouvel album Borrowed heaven est la violoniste du groupe. Elle assure aussi les backing vocals (les choeurs). Caroline Corr (31 ans)est la maman du groupe. Ayant déjà donné naissance à son premier enfant l’année dernière, elle est de nouveau enceinte actuellement. Elle se charge de la batterie, du piano et des backing vocals avec Sharon. Andrea Corr (30 ans), la benjamine du groupe est la chanteuse principale. C’est celle qui est placée sur le devant de la scène par rapport aux deux autres filles. Elle assure aussi des passages à la flûte.

Ace of base, un groupe suédois : Jonas Berggren (37 ans) est l’ainé du groupe. Il est le principal auteur-compositeur des chansons du groupe.
Ace Of Base
Ace Of Base
Il assure aussi des parties vocales sur certaines chansons et s’occupe des claviers. Linn Berggren (33 ans) est une des deux chanteuses du groupe (c’est la blonde). Plus mise en avant pendant la promotion des albums un et deux, elle a finalement décidé de prendre du recul par rapport à la célébrité et se tient désormais plus en retrait. Ulf Ekberg (33 ans) est le seul membre du groupe qui ne sois pas issu de la famille Berggren. C’est un ami de la famille. Il assure les claviers et certaines parties vocales. Enfin, Jenny Berggren (32 ans) est la seconde chanteuse (la brune). Elle assure désormais la majeure partie des voix (notamment sur le dernier album).

Les disques

The Corrs : Plusieurs millions d’albums vendus dans le monde depuis la sortie du premier opus Forgiven, not forgotten en 1995. Le second opus, Talk on corners (en 1997, puis album remixé en 199 contenait les tubes Only when I sleep, So young, Dreams ou encore What can I do. Cet opus se vend à huit millions d’exemplaires dans le monde. Après de nombreuses récompenses diverses (brit awars, world music awards...)le groupe sort un album acoustique regroupant nombre de leur succès ainsi que de très bons inédits dans The Corrs Unplugged en 1999. L’album de la consécration sera In blue sorti en 2000. Breathless, Iresistible et Give me a reason sont les trois singles qui fonctionnent le mieux au sein de cet album, le groupe connaît alors encore, un franc succès. Ils enchainent alors avec un best of ,en 2001, incluant deux inédits dont l’excellent Would you be happier qui se classe très bien dans les charts français. Borrowed heaven le tout dernier album semble bien parti pour avoir autant de succès (sinon plus) que ses prédecesseurs puisqu’il allie les rythmes pop de In blue à la musique irlandaise de Talk on corners. Les titres à écouter sans plus attendre sont Summer sunshine, Angel, Hideaway, Long night et Baby be brave.

Ace of base : Ils créent l’évènement en 1993-1994 en vendant leur premier album Happy nation à plus de vingt millions d’exemplaires dans le monde. Ils ont désormais leur place dans le livre des records dans la catégorie groupe ayant vendus le plus de copies d’un premier album.Les succès issus de cet album sont All that she wants, Happy nation, The sign ou encore Don’t turn around. Le succès n’a pas que des bons côtés. Jenny en fera les frais. Un matin, en 1994, une fan allemande hystérique s’introduit chez elle et ses parents armée d’un couteau. Bilan, une mauvaise expérience qui ne les empêche pas de revenir sur le devant de la scène en 1995 avec l’album The bridge vendu à plus de cinq millions d’exemplaires. On se souvient des hits Lucky love, Beautiful life ou encore Never gonna say I’m sorry qui en sont extraits. Après une longue tournée mondiale, particulièrement éprouvante pour Linn, le groupe enregistre un nouvel album en 1998, Flowers. Life is a flower, Travel to romantis et Cruel summer en seront les trois majeurs succès mondiaux. C’est à cette période que Linn, sans doute effrayée par une vie trop médiatique décide de céder se place de voix leader à sa soeur Jenny. Leur best of (single’s of the 90’s) sorti en Europe en 1999 puis dans le reste du monde en 2000 se vend plutôt bien, environ 1.500.000 exemplaires. Il contient notamment le titre Everytime it rains. Ils reviennent avec l’album Da capo en 2002. Beautiful morning et Unspeakable les deux singles extraits rencontrerons un succès mitigé. Le problème rencontré ici est que de nombreuses radios refusent de diffuser les nouveaux singles et la promotion de l’album s’avère difficile. Dommage, la reprise de Black, Wonderful life et d’autres titres comme Hey darling ou Da capo auraient pu rencontrer un succès mérité. Aux dernières nouvelles, les chansons potentielles pour un nouvel album sont d’ores et déjà écrites. Il ne manque plus que l’enregistrement.

Pour plus d’informations, consultez les sites des artistes : www.aceofbase.com, www.acerdom.de, www.aceofbase.com.fr, www.mister-ace.com pour Ace of base et www.thecorrswebsite.com , www.corrsonline.com pour The Corrs.

 

 

rainyday

Posté le 09/06/2004 à 18:52

Membre



NICE


Bon voila, la traduction d'un article que j'ai vu en italie dans un magazine:

Apres 4 ans d'absence, le quator irlandais,the corrs, est enfin de retour avec leur 4 eme album studio: borrowed heaven!

Cet album est tous simplement incroyable, alors que In Blue était destiné au public américain, ce dernier opus est plus personnel et se met a la page du jour avec quelques arrangements tres réussis!
Leur premier single, Summer Sunshine, est le premier ovni de cette nouvelle oeuvre.
Tres pop sucrée, il est malgré tout assez proche de leur dernier single Would be happier!
Puis suis une chanson dédié a leur mère décédée, plus pop rock et avec un super morceau celtic!
Hideaway(notre préféré!)est assez remixé masi cela donne une ambiance incroyable, et la on entre réellement dans ce que va etre la suite de l'album.
long night, c'est la meilleur ballade que les corrs nous on servi apres Run Away.un grand bravo pour le solo violon!
Good Bye, autre chanson dédiée a leur mère est du meme style qu'ANGEL et toujours cette touche celtic qui était trop absente sur IN BLUE!
Time Enough For Tears, le reel ovni de l'album, en effet les parole sont du grand BONO(U2) mais hélas c'est la grosse deception, une chanson sans saveur!
Humdrum, une chanson qui nous rappelle l'excellent RADIO de In Blue , elle est assez rock d'ailleur!
Even IF, une belle chasnon qui malheureusement pas un peu inapercu dans l'album(ce qui n'est pas une critique!)
Borrowed heaven, un superbe texte mais des arrangement qui rendent cette chanson peu marquante aussi malgré une fin splendide avec des coeurs africains(zik!)
Confidence for quiet, du vrai et bon CORRS qui nous rappelle avant tout qu'ils sont musicien de POP ROCK!
Et enfin Baby be brave, un remix incroyable mais qui rend cette chanson tres envoutante, un give me a reason?
Ah oui ilexite aussi une chasnon inédite: MIracle!
Ecrite pour l'enfant de caroline, elle est dans le meme style que l'album et aurait vraiment du etre présent dans l'album .

Au final , malgré le peu de chansons présente dans cet album, les corrs nous démontre une fois de plus leurs talent!
Tres apprécié par LAURA PAUSSINI , elle a décidé d'interprété Long night lors de son prochain concert en bonus et pourquoi pas un DUO pour le future single des corrs?

 

 

fafitou

Posté le 09/06/2004 à 22:37

Membre

ST PIERRE MT.49

Modifié par fafitou


L'émission "Merci pour l'info" de CANAL PLUS a également fait preuve d'une très mauvaise propagande des Corrs par l'intermédiaire d'un pseudo-chroniqueur musical qui a clairement comparé le groupe au boys et girls band d'autrefois. En effet, il a jugé leur album plutôt décevant et sans message artistique, des paroles un peu légères et des mélodies caricaturales destinées au teenagers selon lui. Il a tout de même rajouté que le groupe avait fait acte de plus d'authenticité musicale dans le passé, et cerise sur le gâteau; il a classé l'album dans la catégorie "A EVITER", culotté le mec !!!

 

génération corrs

Nafy

Posté le 10/06/2004 à 14:19

Membre



Sauvian


Mais elle a dit c mon fiancé comme quelqu'un dit mon petit ami !!! Il faut pas s'affoler pour rien...

 

 

Lennan

Posté le 10/06/2004 à 15:03

Membre



Quelque part sur cette terre polluée par des cons


NONONNN c'est FAUXXXXXX!!!! et oui voici un article !! elle a cassé avec ... BAHHHHHH ANdrea est à MOIIIIIIIIIIII !!!


HOW SINGER ANDREA CORR FELL FOR HER MAN


HE'S a young flautist, she's a beautiful fiddle player. Despite their rivalry you just know they're going to make beautiful music together...
The romance between the two characters in the film The Boys From County Clare is certainly convincing and no wonder - the on-screen passion mirrored the romance blooming between actors Shaun Evans and Andrea Corr.
"Yes, we met on the set and it was really good casting by the director as we were each other's love interest," Andrea smiles.
The 29-year-old had recently finished an 18-month relationship with rock impresario Giles Baxendale, who manages the band Bush as well as Charlotte Church.
And the youngest member of Irish hit-makers The Corrs - who has also starred in The Commitments and Evita - insists that she never intended to combine work and pleasure, it just happened that way.
"I tried to avoid it because it's not a good idea," she says. "Our last scene was to be a kissing scene and I was thinking 'what if we can't stand each other by then?'
"So I didn't want to cross that line. We felt that if it was really real, we could wait until after filming. But it didn't happen that way and it was very magical.
"He's a Pisces, like my sister Caroline, so I feel similarities in the way we get on and the way we differ."
The new romance with 23-year-old Liverpudlian Shaun certainly seems to have given Andrea a lift. "Everything is nicer if you feel you're in love," she agrees.
"I'm more relaxed. Before Shaun, I didn't really do anything but sing and afterward I'd just go back to a hotel room. Now I'm sitting there at dinner and the stress just goes."
As the most junior Corr - she was only 15 when they formed - she admits having insecurities during the early days.
The band's first album, Talk On Corners, came out in 1996 and with a celebrity fan club that included Nelson Mandela and Mick Jagger, Bono, Prince Charles and Robbie Williams, The Corrs' mix of beauty, sweet harmonies and Irish charm soon struck a universal chord.
Sharon, Caroline, Andrea and brother Jim then made their name with hits such as Runaway, So Young and Breathless, which led to sales of more than 30million albums, Grammys and Brit awards.
However it took a while for Andrea to get used to the nomadic lifestyle, something that is now second nature to her. "When the band started, I was scared as well as excited. A day trip to Dublin was a worry, so going all the way over to LA for five months was definitely frightening.
"I didn't ever say anything about it when I was young because everyone was so excited. I thought that I should feel the same way they did. Besides, what else was I going to do? Stay at home? That would have made me feel much worse."
Now Andrea, who grew up in Dundalk, is so accustomed to it, settling down would actually feel strange. "Our manager told me there'd be a time when I'd always be on the road. He was right and now I find it hard to stay in one place."
ANDREA still feels the loss of the guiding hand provided by her late mother Jean, who died from a rare lung disease aged 57 in 1999. But it also made her reassess her priorities.
"Yes, that had a profound effect on the way I see life and mortality. But not in the negative way. I think it's actually a blessing when you fully realise that we all have a limited time-span. Things that would have been of major importance become relatively minor.
"We felt so robbed when she died, during the making of the In Blue album. I wrote the song No More Cry about her and it was angry, almost like a rant.
"Now I know I have to accept it. So I wrote another song called Angel, which is basically a conversation with her. I still believe that she's looking after us."
But while Andrea has now found a degree of happiness after her sadness, she says that she is not yet ready to complete the picture by having children - although she was thrilled to become an aunt when Caroline gave birth to baby Jake 14 months ago.
"I've always loved children and babies but I see the reality of it now, too, and how much hard work it can be, how tired Caroline can be.
"I also see the joy of it, too - how she has the right perspective on what matters and what doesn't.
"I do love Jake so much. It's strange - because I care for him so much it actually gives me a pain.
"I remember the first time I got that pain - Caroline had just come in from playing drums. I had Jake and he was crying and Caroline came running up the stairs. She took him, comforted him and breast-fed him and that was what he wanted.
"I got such a pain in my heart from the thought of him going hungry. But having kids isn't something I'm ready for just yet."
Andrea writes about her feelings for Shaun, best known for playing JP Keating in the TV comedy-drama Teachers, in Summer Sunshine - the opening track on The Corrs' new album Borrowed Heaven. I tell her the song, the current single, sounds like a celebration of first love and she agrees that's what she's found but blushes about revealing too many details.
The reluctance to talk about her private life isn't surprising. The men in Andrea's life have always been the subject of much speculation.
In the past, she has been linked to Robbie Williams, who sent her 101 red roses after the Brits in 1999 with a note asking: "What can I do to make you love me?"
She responded with a note saying simply: "Entertain me." But although they were spotted in a Dublin nightclub, she insisted they weren't going out, adding: "There has been smoke, no fire."
And she recently denied stories that Mick Jagger had relentlessly pursued her when The Corrs supported the Rolling Stones on their last tour.
Andrea dismisses tales of too-frequent Jagger phone calls as "a load of lies".
SITTING crossed-legged in the London hotel where she is staying with the rest of her musical siblings, Andrea is casually dressed in black blouse and leggings.
With jet-black hair framing her oval face, dark eyes and porcelain skin, it is easy to see why she regularly features in the World's Most Beautiful Women polls.
But with her 30th birthday coming up next month, does Andrea feel a watershed looming?
"I think I felt more weird when I was turning 26," she says. "There was something about that which got to me. But I'm happier now than I was then. You become more accepting of yourself.
"When you're 20, you don't look in the mirror and go: 'Oh, look at my beautiful skin.'
"It's the age-old thing - you never appreciate youth when it's there."
And that's true even when you are voted among the world's most beautiful woman.
AHAHHH elle est a moi !!!

 

Lennan le taré du zenith!!!!et de BERCYYYY
Ereann... my love...!!!

Zpmeuuuuuuuuuuh Tom cruiiiiise

Corrazy

Posté le 10/06/2004 à 15:17

Membre



Torcy


Depuis qd Andrea a-t-elle cassé avec Shaun?!!!!! c bizarre tt ca!! les Corrs st passés mercredi dernier sur une chaine allemande pr un petit interview,et Andrea repoussait encorr le presentateur ki voulait la draguer,disant qu'elle avait un boyfriend!!! je compren plus rien!!!
attendons des nouvelles officielles!!!!

 

Summer Sunshine in your face!!!!!!

doyle

Posté le 10/06/2004 à 17:51

Membre



Seine & Marne


Bon ils vont se calmer les nains !!! et d'une Shawn est son ptit ami, il est très bien point barre... secondo, la rupture dont il est fait allusion ds l'itw est celle avec Giles Baxendale...

Enfin même si j'attends pas de remerciements j'aimerais au moins qu'on lise les infos que je donne

Doyle, qui espère que ce topic va être verrouillé car il n'y a vraiment plus rien a dire sur le sujet...

 

Listen to Evolvent yeah !

Angie

Posté le 16/06/2004 à 18:10

Membre

Modifié par coralia


article sur le site de mcm

voila j'ai trouvé cet article sur le site de mcm
the corrs
borrewed heaven
origines: the corrs a déja presque 10ans de carrière à son actif.fleuron de la variété irlandaise ,le groupe aux trois soeurs accompagnées de leur frére sort un nouvel opus,faisant suite au live in dublin paru en 2002,et 4 ans après in blue , le dernier véritable album de the corrs.
ingrédientsetit retour aux sources pour the corrs. après avoir laissé de coté la musique celtique au profit d'une popfacile et plus "internationale" ,le groupe irlandais remet une touche mélodique locale dans ses compositions .ces arrangements ne changent cependant pas la dimension très popde the corrs ,les morceaux aux mélodies accrocheuses rentrent dans la tete pour ne plus en sortire, comme sur hideway ou time enough for tears,morceau écrit par le compatriot bono(u2).

 

 

Nel'

Posté le 16/06/2004 à 18:26

Membre



Trop loin de l'Irlande...


Bon article !! enfin un qui reconnaît que "le groupe irlandais remet une touche mélodique locale dans ses compositions" > BRAVO!!

 

"Le bonheur existe, je pense, uniquement dans l'enfance" Andrea Corr

ondine

Posté le 18/06/2004 à 23:03

Membre



LYON 69


Dans les One, ils écrivent les nouveautés à venir (nouvelles sorties films, albums, etc...). Et donc dans l'avant dernier One, ils ont juste écrit qu'ils allaient sortir leur album en Mai... Sinon, aucun article, aucune itw....

 

Andrea Corr encore et encore...

Brownie

Posté le 14/07/2004 à 00:16

Membre



Paris

Modifié par coralia


article dans le Parisien du 10/07

Au fait, voici l'article du Parisien sur le Corrs le jour du concert :
The Corrs triomphent en famille
Ce soir au Zénith



Edit: Je l'ai retrouvé dans le cache de Google:
Le Parisien
Voici :


Concert/
The Corrs triomphent en famille
Ce soir au Zénith

ELLES SONT MIGNONNES, les frangines du groupe The Corrs, Andrea et Caroline. L'une chante, l'autre joue de la batterie. Avec leur frère Jim et leur autre soeur Sharon, elles constituent l'une des formations irlandaises les plus populaires de ces dernières années, en concert ce soir au Zénith.
Pour preuve, malgré quatre ans d'absence, la famille Corr s'offre un nouveau succès en France. Son quatrième album, « Borrowed Heaven », a déjà atteint les 100 000 exemplaires vendus, tandis que le single « Summer Sunshine » s'est confortablement installé sur quelques radios stratégiques.
Une pop sans risque Et voilà qu'après le Zénith de ce soir, archicomplet, le clan a rendez-vous pour un concert supplémentaire à Bercy, à l'automne. La planète s'emballe pour cette pop sans risque, guère passionnante, même relevée par quelques « violonnades » irlandaises et autres pincées celtes. « La musique irlandaise touche les gens en plein coeur, leur donne envie de faire la fête, de danser », expliquent simplement Andrea et Caroline, qui n'ont pas changé de formule depuis leur premier disque, en 1996. De fait, il n'y a pas grand-chose de neuf dans ce nouvel album, toujours pop, toujours celte. « Nous avons cette double culture, poursuivent les deux soeurs. Gamines, on adorait Abba, Simon et Garfunkel, les Eagles. La musique traditionnelle est arrivée plus tard. Du coup, cela nous paraissait naturel de mêler les deux. » Bref, une certaine idée de la famille idéale.

The Corrs, en concert ce soir à 20 heures au Zénith, 211, avenue Jean-Jaurès (XIX e ). Complet. Concert supplémentaire le 11 octobre à Bercy. Places : de 32,10 € à 45,30 €. Tél. 0.892.390.490. Le 12 octobre à Lyon, le 14 à Amnéville. Nouvel album « Borrowed Heaven » (disques East West). Prix : 16,83 €.

Emmanuel Marolle
Le Parisien , samedi 10 juillet 2004

 

 

GaëlleF

Posté le 14/07/2004 à 00:20

Administrateur




Ouiap je l'avais acheté en arrivant, nul l'article. Les critiques savent pas si qu'ils veulent, IB, pas assez celtique, trop commercial, et maintenant, c'est pas original, blah blah...

 

Nous sommes les terribles guerriers du pilou pilou qui descendont de la montagne vers la mer...
Qu se levo de Touloun se levo de la resoun
TheCorrsRockForum

Manon*

Posté le 14/07/2004 à 00:21

Membre



Montbéliard


Merci pour l'article..super ...ce soir au zénith oué ...pfff

 


http://picasaweb.google.com/conversied3/NYC#

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18

Vous devez être membre pour pouvoir répondre à ce Sujet.

Il y a actuellement 15 connectés.

 

Référence Corrs (2002 - 2011) - Site non offici el - Reproduction interdite - Tous droits réservés